« Du brand image au brand story | Accueil | Bernard Tapie et le Club Med »

10 mai 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Marc Horwitz

Et oui, il n'est pas facile d'être au courant… la transparence n'étant pas le fort d'EDF. Il me semble en revanche que "côté Relation avec la clientèle", ils ont fait (concurrence oblige) de sérieux progrès.

DB

Tout à fait d'accord avec cette analyse, si ce n'est que le capital confiance d'EDF repose essentiellement sur son activité de réseau (l'agent qui vient chez tout un chacun mettre en marche / dépanner / modifier le compteur pour faire simple). Or cette activité est désormais constituée en filiale (ERDF) et elle doit prendre ses distances avec la maison mère compte tenu de la réglementation européenne. En effet, elle doit assurer l'égalité de traitement des différents fournisseurs d'énergie pour assurer le jeu de la concurrence, comme l'impose Bruxelles sous peine de se voir tout à fait retirer du giron EDFien. Alors quand les français auront compris qu'ERDF n'est pas tout à fait EDF, qu'adviendra-t-il de ce capital confiance ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Site ifbranding

Ma Photo

.............

Paperblog

..........

LinkedIn Twitter